Le Blog de Geneviève Fioraso

Musicien du Louvres

Les musiciens du Louvre dirigés par Marx Minkowski nous ont habitué à des concerts de grande qualité mais, pour fêter leurs 20 ans, ils se sont surpassés! Dans ce cadre magnifique qu’est  Sainte Marie d’en Haut,  chapelle  accolée au Musée dauphinois, ils ont exalté Pergolese et Mozart accompagnés de deux jeunes  chanteuses hors du commun. La Soprano irlandaises Anne Devin, primée l’année dernière fera,  sans nul doute, parler d’elle dans les années à venir. Sa prestation était d’une exceptionnelle virtuosité. Pour Marc Minkowski c’était un rêve pour de venir jouer dans ce lieu à Grenoble, un rêve et une magie qu’il a su nous faire partager.

C’est toujours très émouvant de  voir combien Les Musiciens du Louvre, invités sur les scènes les plus prestigieuses, restent attachés à notre territoire, qu’ils  mettent à l’honneur partout dans le monde quand ils jouent. Ils participent au rayonnement de Grenoble et de la France. C’est aussi un orchestre qui sait faire partager sa passion de la musique auprès de publics très différents : écoles, hôpitaux, prisons… Ils poursuivent avec détermination et depuis leur création il y a 20 ans, un objectif de démocratisation de la musique classique en l’ouvrant à des publics qui parfois s’en sentent éloignés. J’ai d’ailleurs souhaité soutenir cette année, dans le cadre de la réserve parlementaire, leur projet annuel  de cycle de concerts à l’hôpital Coupe Enfant de Grenoble qui offre aux enfants malades et à leurs familles plusieurs concerts gratuits dans l’enceinte du CHU. Un beau moyen de changer le quotidien souvent difficile de ces jeunes patients.

Merci aux Musiciens du Louvre et à Marc Minkowski de rester attachés à Grenoble. Merci de nous apporter autant de bonheur et de rêve. Merci de savoir si bien nous transporter. J’espère que vous continuerez encore longtemps votre  route à Grenoble et ailleurs.