Le Blog de Geneviève Fioraso

26.08.2016. Remise du rapport de Genevieve FIORASO, sur l'avenir du secteur spatial

J’ai remis ce mardi 26 juillet au Premier Ministre Manuel Valls le rapport sur le spatial, à l’issue d’une mission de six mois qu’il m’avait confiée pour orienter la stratégie française dans ce secteur si porteur d’avenir. Car le spatial est au cœur de notre vie quotidienne dans des domaines très divers grâce aux milliers de satellites qui gravitent dans l’espace. Les applications qu’ils suscitent sont très diverses et souvent méconnues : accès à internet dans les territoires éloignés, observation de la terre, avancées scientifiques, agriculture de précision, environnement, lutte contre le changement climatique, mesure des pollutions, anticipation des catastrophes naturelles, météo, surveillance, sécurité, dissuasion, mais aussi régulation des trains, des flux financiers, horloge atomique, air âgés, lutte contre l’ostéoporose et le diabète grâce aux vols habités…. Cette liste, si diverse, n’est pourtant pas exhaustive et le spatial est aujourd’hui le plus important pourvoyeur de données. C’est la raison pour laquelle les acteurs du numérique, les GAFA (Google, Amazon, Facebook, Apple…) s’y investissent, avec leur culture du risque, de l’entreprenariat et des coûts moins élevés pour rendre l’espace plus accessible.

La France est aujourd’hui leader en Europe dans le spatial, tant pour la science, la technologie que pour l’industrie avec le futur lanceur Ariane 6, décidé en 2014, à la suite d’une ministérielle de l’Agence Spatiale Européenne où je représentais la France et que j’avais longuement préparée avec les autres états européens, ainsi qu’avec les satellites proposés par nos deux industriels THALES et Airbus. Mais pour faire face à la révolution amenée par les acteurs du numérique comme à la concurrence des Etats-Unis, très soutenue par des fonds publics, et des pays émergents, avec des coûts moindres, notre industrie spatiale, tout comme notre agence, le CNES, doit très rapidement s’ouvrir sur de nouvelles applications, intégrer la révolution numérique et promouvoir un espace au service des usages et des citoyens. C’est l’objet de mon rapport qui propose un plan d’actions très concret, pour que notre pays continue à développer des emplois et propose des services diversifiés dans ce secteur si porteur. Et n’oublions pas, dans la période si tourmentée et anxiogène que nous traversons, que l’espace a toujours été un acteur de paix, de rêve et d’universalité. Nous en avons plus que jamais besoin.

Pour consulter mon rapport, je vous invite à vous rendre sur le portail du Gouvernement en cliquant sur le lien suivant : http://www.gouvernement.fr/partage/7791-rapport-de-genevieve-fioraso-sur-la-filiere-spatiale-francaise