Le Blog de Geneviève Fioraso

réunion asso du 30 janvierCe samedi 30 janvier, j’ai organisé une rencontre de toutes les associations dont les projets bénéficieront en 2016 d’une contribution via la réserve parlementaire de 130 000 € dont je dispose chaque année au même titre que tous les autres députés.

L’objectif de cette réunion était double :

  • Présenter, en toute transparence, l’utilisation de cette réserve et les projets ainsi (co)-financés,
  • Faire se  rencontrer des bénévoles et acteurs du monde associatif, de façon à favoriser les coopérations et synergies, au service du lien social.

Les 24 associations présentes, souvent avec plusieurs représentants, sont à l’image de la force associative qui est l’un des atouts de l’agglomération grenobloise. Vous trouverez en annexe l’intitulé de leur projet dont une synthèse a été faite par chacun d’entre eux, ce qui a déjà permis des rapprochements et projets de partenariats intéressants entre des initiatives parfois complémentaires.

Dans le précédent quinquennat, l’attribution de la réserve parlementaire était tout à fait opaque : de 30 000 €  pour les députés de base comme moi à plus de 2 millions € par an pour d’autres, les critères étant alors tout à fait subjectifs et surtout non connus, y compris des députés eux-mêmes. Avec l’alternance, en 2012, Claude Bartolone, Président de l’Assemblée nationale, a remis les choses à plat et rétabli la transparence : la réserve parlementaire se monte désormais à 130 000 € par an pour tous les députés, majorité comme opposition, avec une visibilité publique sur les projets financés.

Cette année, les députés socialistes de l’agglomération ont coordonné leurs attributions afin d’équilibrer globalement les secteurs d’activités accompagnés : solidarité, sport, humanitaire, citoyenneté, jeunesse, santé, intergénérationnel… Ce travail commun m’a aussi permis de réorienter 8 demandes plus en phase avec les territoires ou les commissions parlementaires de mes collègues. Car il ne s’agit pas de distribuer ponctuellement une aide mais de suivre tout au long de l’année les actions menées et être actif sur le plan parlementaire si des aménagements législatifs sont nécessaires dans les secteurs d’activités concernés par l’action de ces associations. Cet accompagnement est d’autant plus nécessaire qu’un grand nombre des 24 associations ainsi aidées cette année ont vu dans le même temps baisser le montant des subventions accordées par la Ville de Grenoble.

Je veux remercier de tout cœur tous les bénévoles et salariés du secteur associatif qui, dans des domaines et des communes ou quartiers très différents, sont profondément engagés au service de l’intérêt général et du collectif. Dans la période difficile que connaît notre pays, ils sont l’un de nos plus précieux atouts. Cette matinée passée en leur compagnie a été un moment d’échange particulièrement riche et convivial et des contacts ont déjà été pris entre eux, qui vont amplifier leur action au bénéfice de tous.

Retrouvez la liste des associations soutenues : Réserve parlementaire 2016